Quelle piplette !

Des moutons partout

                      (fast nur einsprachig heute / in almost only one language today)
 

Cet été, la magie des blogs a de nouveau merveilleusement opéré avec la rencontre avec Martina, qui quilte parfois plus vite que son ombre et à qui l’ampleur de travaux de patchwork semble ne pas faire peur. Elle est venue revérifier par elle-mêne qu’il faisait beau en Bretagne et s’est arrêtée en passant !
Visite de la ville avec soirée très gastromique dont mes papilles se souviennent encore… notamment à cause d’un sorbet basilic-citron en avant-dessert  – si, si ça existe – qui pourrait se traduire par VOR-Nachspeise, linguistiquement plutôt surprenant en allemand.

C’est Martina qui a lancé les opérations  avec ceci :

Vielen lieben Dank liebe Martina !!! Diese Tasche ist super zum Mitnehmen von kleinen Projekten.  Und das Kennenlernen war einfach schön!!

Et puis je suis allée voir ailleurs si l’herbe était plus verte… et les maisons plus rouges !
En passant devant le A de IKE*A, cela s’annonçait difficilement.

Mais très vite, les choses ont pris un tour très très intéressant.

Avec mon déjà fidèle Apollo :

Premières âmes qui vivent  un matin à  7  heures (et c’est peu dire que je ne suis d’ordinaire plus très matinale…)

Moutons de l’écomusée de Himmelsberga

Puis le long de la route…

En rentrant à la maison…

Sur l’île de Gotland, à Visby, en mobilier urbain…

Sur l’île de Fårö, avec les petits affamés qui arrêtent leur mère dans sa course.

Et quand je vous disais partout ! (c’est du papier toilette…)

Alors évidemment, je ne me suis pas retenue🙂 ! (nan, je blague, la toison coupée s’achète en sachet dans les fermes !).

Et puis, impossible de revenir sans ça…

Ni ça… pour commencer la journée sur de beaux souvenirs de vacances.

La boucle des moutons (de Gotland, Öland et Fårö) a finalement été re-bouclée avec la récupération, en repassant par le fameux A, de l’objet de beaucoup de désirs puisque même les journaux en parlent quand ils sort !

Et les ouvrages terminés dans tout cela? … Oui, il y en a.  Il faudrait juste que je prenne le temps de les photographier.

Gotland, Öland und Fårö : es sind wunderschöne Inseln, wo man die Natur, die Ruhe, das Landleben genießen kann. Die Schafe sind fast überall und, wie im Allgemeinen in Schweden denke ich, das (Kunst-)Handwerk  hat dort einen hohen Stellenwert.

Partir ici où là s’annonce parfois compliqué… mais les impressions positives recueillies sur place viennent toujours contrecarrer les premières hésitations, et même pour des voyages moins lointains que celui-ci…

10 réflexions au sujet de « Des moutons partout »

  1. Génial ! et ces moutons en mobilier urbain c’est le pied ! il y en a qui pourraient en prendre de la boucle par ici, parce que côté mobilier urbain, c’est chiche chiche.
    Bon, donc tu n’as toujours pas déménagé alors, à moins que tu te sois trompée d’écomusée ? c’est vrai que par chez nous, avec la chaleur ambiante, les moutons ont l’air d’avoir eu la « pelade ».
    Merci pour cette balade que j’aurais aimé faire avec toi, mais la prochaine fois … sûrement.

    J'aime

  2. Liebe Bea,
    was für ein schöner Post, lucky girl, avec un monde plein de jolis moutons😉 J’ai aussi de tres bons souvenirs de notre rencontre, et mes hommes aussi! Il faut repeter ca, mais a Cologne c’est promis. Bon weekend, Martina

    J'aime

  3. Wahou ce périple a l’air d’avoir été vraiment très sympa! Mon mari a prévu les Pyrénées l’année prochaine, ça ne va pas être facile de lui faire changer d’idée… mais j’ai un an pour le préparer😉

    J'aime

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s