Infidélités

Mon Öland shawl

Cela fait plusieurs semaines que je tiens tout le monde en haleine sur FBook et InstaG au fur et à mesure de mes avancées et de mes soirées suédoises devant Meutres à Sandamm.

J’avais commencé mon tricot au printemps et, devant la série, je me suis prise au jeu avec moi-même. Enfin presque parce, même si y’avait plus de meurtres à Sandamm (heureusement pour eux), moi j’y étais encore un peu encore… pour finir avec des tours de la bordure de… 1300 mailles environ.

Et quand j’ai rabattu les mailles, la première chose que je me suis dite, à voix haute et toute seule à moi-même : « Ah ouais… il est grand ».

o%cc%88landshawl_6718

Ce modèle me tenait à cœur parce que j’ai eu le grand bonheur d’aller passer quelques jours sur l’île d’Öland et sa voisine, Gotland, il y a quatre ans. J’en garde un souvenir bien présent et rêve d’y retourner.

En attendant, j’ai craqué il y a deux ans sur ce modèle de châle créé par Marja de Haan qui tient le magasin Trollenwol aux Pays-Bas. J’ai attendu la traduction du livre « Öland Breien » en allemand, même si le kit existe en anglais.

o%cc%88landshawl_6723

o%cc%88landshawl_6719

o%cc%88landshawl_6730

o%cc%88landshawl_6736

Et je l’aiiiiiiime !!! La laine vient du Ullcentrum (où je me suis arrêtée à Kalmar) et elle est super chaude, surtout en double avec le jacquard. Et depuis peu, on la trouve… à une cinquantaine de kilomètres de chez moi (dans une nouvelle boutique en ligne: Laine des îles)…

Bon, j’ai interverti les deux pelotes de la couleur de fond parce que je n’avais pas de banderole sur les laines, j’ai interverti les couleurs pour les pierres, du coup on voit comme des petites barrières en blanc, parce que j’étais trop pressée, je n’ai pas vraiment centré les motifs parce qu’il n’est pas dit comment commencer les rangs dans le patron et que j’avais la flemme de compter exactement. Mais j’adore le modèle, comme tous ceux du livre Öland stricken / Öland Breien

Frau Wunderwolle (qui a aussi tricoté ce modèle et donné tous les détails de son travail – en allemand – sur Ravelry) a fait une vidéo très claire avec son mari pour expliquer comment les choses se font. La légende est en allemand mais les images sont là !

Et, à  Zürich, j’ai passé une très agréable matinée avec Marja, la créatrice du modèle (à droite) et Hilly de chez Trollenwol pour faire des photos pour le magasine TRUI !

o%cc%88andshawl_6438

C’est certes assez long à faire, il ne faut pas avoir peur des steeks (tellement pas peur que je les ai faits à 23h30… et que j’ai coupé à côté et que j’ai rattrapé le tout par une nervure de 2 rangs de mailles coulées) mais je ne me suis pas ennuyée. C’est à ma main gauche que cela faisait drôle quand je passais au jersey et qu’elle se retrouvait tout à coup inoccupée.

o%cc%88landshawl_6733

Modifs: J’ai fait la bordure en une seule fois en rond, avec toutes les mailles sur une grande grande grande aiguille circulaire (j’ai des câbles de 1,50 m et 1,20 m que j’ai mis bout à bout). J’avais demandé une couleur moins vive pour les cabanes, du coup elle est moins rouille que dans la réalité aussi. Et puis, j’ai pas eu le courage de rebroder les cornes des béliers ; je suis sûre qu’ils ne m’en voudront pas.

o%cc%88landshawl_6714Sœurette était aussi sur l’île d’Öland… bizarrement, cela n’a pas provoqué chez elle la même envie que moi de se faire un châle. Mais elle a bien voulu poser, alors ça me va.

Allez, encore une dernière, façon boule de magie qui roule toute seule sur le bord d’un foulard🙂 (Melody tu as fait la même chose avec ma tête à Felletin!)

o%cc%88landshawl_6716

Et puis, si vous voulez aller faire un tour sur cette île, j’ai une belle adresse à vous recommander… un ancien presbytère! Tous les détails sont ici.

presbytererunsten

Et la prochaine fois que j’y vais, j’y photographierai mon châle!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

21 réflexions au sujet de « Mon Öland shawl »

  1. j’allais dire qu’il est magnifique mais sans les cornes de bélier brodées .. alors là non ! non, vraiment ce n’est pas possible !
    nan je rigole !!!
    il est vraiment magnifique, il donnerait presque envie d’avoir froid.🙂

    J'aime

  2. Oh lala, comme il est beau! Et les couleurs… Ce châle ou celui des moutons est dans ma liste des « à faire » depuis que j’ai découvert Trollenwoll à Zug l’auromne passé. Ton article me donne encore plus envie de le tricoter, mais aussi d’aller faire un tour vers ces îles! Je note l’adresse de logement! Merci!
    Belle semaine!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci! surtout quand je sais ce que tu fais!
      Je l’avais revu à Zug aussi, avec son copain des îles Shetland, en bas à droite sur cette photo: https://lillicroche.files.wordpress.com/2015/10/2015-10-03-zug-expo.jpg, et quand ça fait plusieurs fois tilt… c’est un signe qu’il ne faut pas prendre à la légère😉.
      Ces îles et la Suède sont de très belles destinations, nature et dépaysement assuré (rien qu’avec la langue) et cette maison est adorable… (y’a de la laine à filer et des produits fermiers à vendre juste derrière!) .
      J’ai hâte d’y retourner (il faut dire que j’ai là-bas des amis adorables, qui s’occupent à chaque fois merveilleusement bien de moi !).
      Belle semaine à toi aussi.

      J'aime

  3. Et pafff ! Le matin, au réveil, comme d’habitude je me promette chez mes copinautes et voilà que je prend en pleine face ta MERVEILLE !! Non mais, c’est pas possible de tricoter un tel gigantissime superbe châle !!! Je suis sans voix, devant l’ampleur de ta réalisation, d’autant plus que j’ai tenté déjà à 2 reprises de tricoter un châle danois de meme style et que j’ai fini par avandonné devant le chemin à parcourir (motif à répéter et à placer sans guide au fur et à mesure des augmentations, steek, nombres de mailles, bordures …).
    Je tenais aussi à te remercier pour toutes ces belles découvertes au fil de ton article, notamment cette incroyable boutique de laines nordiques – une gamme de laines comme j’en rêvais depuis longtemps, cette créatrice ou cet hébergement fabuleux. Merci 😘😘

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci Évelyne de tant d’enthousiasme.
      J’ai pris le virus je crois, j’ai envie d’en refaire un… ou du moins du jacquard avec ce genre de laines « sèches » (celles que j’appelle gentiment: de la kipue et de la kigratte!! tout ce que j’aime :-)). Je comprends pour les motifs mais bon tu as l’habitude et tu ne vas pas te laisser impressionner par ce genre de projet au long cours quand même!!🙂.

      J'aime

  4. Ah la la quelle merveille !!! Et comme je dis toujours, il vaut mieux faire envie que pitié … pas la peine de se faire un châle avec cette technique et cette laine si c’est pour qu’il te couvre à peine le menton !
    Bravo pour le boulot et pour l’endurance … et pour tout … j’espère que tu viendras par ici un de ces jours pour nous le faire toucher … on fera un voeu qui se réalisera forcément …
    T’es la plus forte.
    Bisouillettes.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci!!! Plusieurs personnes m’ont vivement conseillé de l’oublier chez elles ou de le laisser tomber parterre pour le ramasser🙂 et le récupérer hihihi!!
      Le jour où cela m’arrive… je pleure à chaudes chaudes larmes😉.

      J'aime

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s