Flux RSS

Archives d’Auteur: lillicroche

On s’équipe…

Publié le

… et a priori, pour la vaisselle, on devrait être assez raccord avec la thématique d’Anjou Vélo Vintage!

AVV2015_1424 Les bols, l’assiette et la taie d’oreiller qui fera office de nappe sont des originaux!

Et en parallèle, on continue à pédaler, si, si, sur la Singer.

Déborded!!!

Publié le

Non, non, non, je n’ai pas confondu l’ail des ours avec le muguet :-) Attention danger, qu’on se le répète!).

Suis en préparations intenses de chez intenses pour Anjou Vélo Vintage, 5e édition et 4e pour moi, cf. ici (faire dérouler pour voir toutes les archives).

CardiganSaumur_1385

J’appuie à fond sur la pédale depuis quelques temps…

AVV2015_1420

(bon ok, c’est juste pour la photo, mon pédalier est un peu moins vintage… et surtout il y a une courroie hahaha)

Et comme un bonheur n’arrivera jamais seul…. le 13 juin 2015, c’est la Journée Mondiale du Tricot en Public, alors j’irai taper le bout de laine avec Bicyclaine dans le Village Vintage !!

CarteBicyclaineRecto

Avec un vélo à gagner.

La carte de Bébêêêle

Vélo + laine / Laine + vélo = …. THE week-end!!

À la semaine prochaine avec je l’espère de belles photos que j’aurais réussi à prendre… enfin si j’arrive à bout de Lucienne la Châtelaine!

Bärlauch !!!

Publié le

  Alle Jahre wieder! Les germanophones sauront.

Le plaisir d’aller faire la cueillette à vélo par ces douces chaleurs de printemps.

Bärlauch_CAM01119

Les ingrédients prêts à être mélangés pour un pesto à l’ail des ours à ma façon. Et l’occasion de sortir mes plus belles « gamelles ».

Bärlauch_1234

Et 17 petits pots pour l’année les mois à venir!

Bärlacuh_1238

Floraison… encore

Publié le

Elles ont éclos ce matin avant que je ne me mette au « vrai » travail (… sympa comme début de journée). Sur un nouveau terrain que j’ai eu envie d’explorer : le pochoir et les tampons sur textile.

Avec un gros clin d’œil à ma tricoteuse préférée qui m’a offert la partition l’année dernière (!) à l’AEF.

Le temps de ranger, à leur place avec leurs congénères papier, les pots de peinture, les pochoirs et les tampons et de me demander pendant plusieurs semaines où j’avais bien pu les mettre…

Le temps de recevoir mes mini  looms.

Et voilà !Loom_1217

Le temps de savoir ce que j’allais faire de mes carrés d’hier (plutôt rapide sur ce coup-là).

Loom_1222

Le moins que je puisse dire, c’est que je suis dans le ton!!

♪ Pochoir À deux mains
♪ Mini looms carrés de  Clover ♪
♪ Ruban Union Knopf (Danke an meine Fee)  ♪
♪ Tissu = Essuie-main ♪
♪ Patron du sac à coulisse = Jeni « à cause » de Martina

 

Floraison

Publié le

Les moutons de Cléron ont connu un fier succès en Germanie et j’ai juste un peu avancé sur les manches de mon pull. Je n’oublie pas les détails promis mais me voilà repartie sur d’autres terrains… avec des fleurs qui viennent d’éclore.

L’année dernière, j’ai récupéré un métier à tisser les fleurs qui allait parfaitement avec mon livre de crochet rétro à souhait dont je vous ai déjà montré un modèle là!
Notez la couleur very very trop vintage des fleurs qui étaient encore sur le loom (et de la mise en page du livre…).

Loom_1204

La technique n’a rien de nouveau puisque je pense l’avoir utilisée quand j’étais gamine.

Il y a quelques années, dans un état de nostalgie avancée :-), j’avais même acheté un autre métier à tisser les fleurs de chez Clover (avec 6 gabarits)  – à gauche –  mais je l’avais laissé de côté.
Jusqu’à ce que sortent ces trop mignons mini-looms – à droite – chez Clover aussi !

Loom_1207

L’occasion de m’improviser fleuriste.

Avec du tulle (faites avec le mini loom rond) :

Loom_1191

ou de la laine :

Loom_1153

Loom_1158

 

Loom_1160

Dans plusieurs tailles pour les cheveux :

Loom_1202

Et même carrées pour… je ne sais pas encore quoi.

Loom_1187

Loom_1183

Parfait pour utiliser ses restes de laine!… et j’ai de quoi faire.
Et en plus, je crois que j’aime bien les gadgets…

Spring is in the air

Publié le

 

Spring_1150

Plus de détails quand je serai revenue de Germanie, la semaine prochaine (pour le retour :-)).

Et je ne pars pas toute seule! …Voici les belles choses que fait Cléron! Merci Claire!!! je suis presque in love.

Mouton_1146

 

 

Origami!

Publié le

Ayé, je suis perdue, c’est foutu… j’ai succombé au pliage du papier avec une préférence pour les boîtes !
En tapant « box origami »  ou « boîte origami » dans vos moteurs de recherche, vous trouverez plein de tutos (et de nombreuses photos sur Pinterest).  En voici un avec cette vidéo par exemple.
Et je me suis lâchée…
… avec une boîte Masu avec un couvercle et assez haute (11 x 11 x 5,5 cm)

Origami_1087
… et 3 autres boîtes Masu plus plates (16,2 x 16,2 x 2,5 cm).

Origami_1091

Origami_1092

Origami_1099

En principe, on n’a besoin de rien d’autre que d’une feuille de papier mais je voulais éviter de faire apparaître des plis, surtout sur le dessus. Et les feuilles cartonnées que j’ai utilisées sont moins faciles à plier que le papier. J’ai donc sorti le « gros outillage » : règle, crayon à papier et réglette (de pro quand même).

Mes petites astuces:

  • Je trace des lignes en croix sur le côté de la feuille qui se retrouvera à l’intérieur de la boîte au lieu de former ces lignes par pliage.

Origami_1105

  • Pour que le couvercle s’encastre bien sur la boîte, il faut qu’il soit un peu plus grand que cette dernière.
    Vous pouvez choisir de faire le fond de la boîte à partir d’une feuille carrée un peu moins grande (avec un côté du carré de 1 cm à 1,5 cm de moins que le carré nécessaire pour le fond).
    Ou alors – plus simple parce sans découpe nécessaire – de ne pas rapprocher les arêtes repliées jusqu’au centre (cf. feuille blanche ci-dessous) mais à 0,5 cm de celui-ci (cf. feuille imprimée ci-dessous). Vous aurez alors un couvercle plus grand à partir de feuilles de mêmes dimensions.

Origami_1109

  • Et pour les boîtes plates (16,2 x 16,2 x 2,5 cm ), j’ai tout simplement moins replié les arêtes vers le centre pour avoir une hauteur de boîte de 2,5 cm seulement (au lieu des 5,5 cm de la boîte haute pour un repli des côtés jusqu’au centre).

Origami_1117

Comme cette histoire prend des proportions (que je n’ose qualifier…), il y aussi le séparateur de boîte, à la fin de cette vidéo par exemple (à partir de 6’24) !

Origami_1104

Origami_1114

A priori, tout cela tient tout seul mais avec des feuilles cartonnées, c’est moins évident alors j’appelle la colle à ma rescousse.

Origami_1102

Origami_1103

Matériel

  • Feuilles de scrapbooking Artemio (collection vintage, comme c’est bizarre!), 30,5x 30,5, 170 g/m2 – le minimum pour une boîte qui se tienne). Elles n’ont qu’un seul défaut… elles sont très joliment imprimées sur les deux faces et il n’y a qu’une qui apparaît après le pliage.
  • Feuilles de papier « baroque » et séparateurs beiges : Laura Ashley scrapbooking + rouleau de papier à tapisserie. Plus que 3 magasins en France…
  • Échevettes de Renaissance Dyeing (« en souffrance » depuis 2 ans, elles z’avaient qu’à pas être belles)
  • Pinces et (géniale) réglette de Clover.

Bon mais c’est pas tout ça, ces boîtes font de superbes emballages qu’il va falloir remplir… j’ai déjà ma petite idée (déjà dans les boîtes que vous voyez fermées !)  mais elle prend un peu plus de temps.

Bon pliage!

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 267 autres abonnés