Flux RSS

Archives de Catégorie: Nouvelles amours

Bretonneries

Publié le

C’est les vacances, vous avez le temps?… « quelques » images après mon séjour dans le far Ouest.

Ferien? Habt Ihr Zeit? « Ein paar Bilder » von meinem tollen Workshop im Wilden Westen – im Institut Bigouden des dentelles ! Habe viel gelernt und viel Feines (sehr fein) gesehen!

La couleur est annoncée lorsqu’on arrive à Pont-l’Abbé! Je suis bien en Bretagne…

Picot_1756

… et plus précisément dans le pays bigouden :

Picot_1759

Ça tombe bien, c’est ce que je voulais.

Je suis allée faire un stage de 4 jours (prolongé spontanément d’une journée!) à l‘Institut Bigouden des dentelles après avoir acheté leur livre il y a quelques temps.

Parce que nul n’est prophète en son pays… et j’en sais quelque chose mais je m’égare…, non, je n’avais jamais fait de picot bigouden!

DSCN3178bis

Et là, j’ai non seulement vu des merveilles mais aussi appris de nouvelles choses.

Si la musique a ses Brigitte, sachez que  le picot bigouden a ses Monique! Deux profs adorables qui se sont merveilleusement occupées de nous (petit café,  biscuits et autres spécialités locales tous les matins…), un petit groupe (c’était voulu) de 7 folles très motivées…
Dans son livre, l’association a recensé et transcrit les motifs typiques de cette technique issue du crochet irlandais, ainsi que quelques modèles. Toutes ces passionnées continuent à décoder des motifs pour que ce patrimoine et surtout ce savoir-faire ne s’éteignent pas… un vrai travail de fourmi et à la loupe!

J’ai pu prendre quelques photos (clic-clic pour voir en un mieux) que voilà:

Picot_motifs

Reproduction de motifs pour le livre

Picot_1818

Pièce ancienne (pour couvrir un autel ou un manteau de cheminée…?)

Picot_1819

… avec quelques détails…

Picot_1842

Picot_1847

Autre pièce ancienne, sous deux perspectives

Picot_1843

Encore une avec d’autres motifs typiques

Picot_1837

PIcot_1833

Un rideau reproduit… l’une de mes pièces préférées.

Et puis, au détour d’une fine maille… de la couleur!

PIcot_1824

Picot_1825

Une robe de fillette réalisée par Monique C.

Picot_1829Un gant qui s’accroche à la pierre de l’ancienne gare routière…

Et à la fin du stage, une dentelle d’un autre genre!

Picot_1861

Picot_1862

 Mais entre temps… J’ai donc sorti mes « gros » crochets…

Picot_1875

Taille du crochet… de 0,75 à 0,50… impossible sans mes lunettes qui, jusque-là, me servaient plutôt (même si de moins en moins il faut l’avouer) à faire la coquette…. maintenant, je sais qu’elles servent tout simplement!

Picot_1878

Et j’ai investi dans du gros fil… c’est marqué sur les bobines… « gros bis » et 30!! ( … sauf que plus le numéro est élevé et plus le fil est fin dans la nomenclature…).

Picot_1885

Et puis j’ai aussi investi dans ce bel objet en buis qui sert de gabarit lorsqu’il faut enrouler le fil plusieurs fois pour former un anneau de fils. On crochète avec le DMC 30 et on se sert du lin comme cordon pour donner du relief. Et cela donne cela… au bout de 2x trois heures!

1reRealisation

Un rouet avec pétales et une chaîne de vie  reliés par des picots… bigoudens tiens!
Et une pâquerette en haut, une!

Au bout de 2x 3 heures à nouveau:Picot_1886

Une éolienne et des leu-leu sur le tour… et le raccord couleur, n’est-ce pas Caro :-).

Je suis aussi allée voir des Bigoudènes (sans coiffe!) en action dans leur cabanon, à la pointe de Penmarc’h, au pied du phare d’Eckmühl (origine bavaroise du nom).

Picot_1864

PIcot_1865

Picot_1866

Fidèle au poste depuis… 1970!

Bilan: Super stage! Activité… il faut savoir crocheter serré et avoir de très très bons yeux! Je m’étais dit sur place que j’attendrai d’être rentrée pour refaire des motifs avec un fil plus gros et en couleur… J’ai craqué et me suis acheté une bobine de perlé n° 5… et j’ai respiré :-), crochet 1,50- 1,75 pour un résultat plus grossier certes mais plus rapide.

Comme je n’étais pas loin de Quimper… j’ai aussi fait dans la marinière….

Picot_1894

A suivre…

Floraison… encore

Publié le

Elles ont éclos ce matin avant que je ne me mette au « vrai » travail (… sympa comme début de journée). Sur un nouveau terrain que j’ai eu envie d’explorer : le pochoir et les tampons sur textile.

Avec un gros clin d’œil à ma tricoteuse préférée qui m’a offert la partition l’année dernière (!) à l’AEF.

Le temps de ranger, à leur place avec leurs congénères papier, les pots de peinture, les pochoirs et les tampons et de me demander pendant plusieurs semaines où j’avais bien pu les mettre…

Le temps de recevoir mes mini  looms.

Et voilà !Loom_1217

Le temps de savoir ce que j’allais faire de mes carrés d’hier (plutôt rapide sur ce coup-là).

Loom_1222

Le moins que je puisse dire, c’est que je suis dans le ton!!

♪ Pochoir À deux mains
♪ Mini looms carrés de  Clover ♪
♪ Ruban Union Knopf (Danke an meine Fee)  ♪
♪ Tissu = Essuie-main ♪
♪ Patron du sac à coulisse = Jeni « à cause » de Martina

 

Floraison

Publié le

Les moutons de Cléron ont connu un fier succès en Germanie et j’ai juste un peu avancé sur les manches de mon pull. Je n’oublie pas les détails promis mais me voilà repartie sur d’autres terrains… avec des fleurs qui viennent d’éclore.

L’année dernière, j’ai récupéré un métier à tisser les fleurs qui allait parfaitement avec mon livre de crochet rétro à souhait dont je vous ai déjà montré un modèle là!
Notez la couleur very very trop vintage des fleurs qui étaient encore sur le loom (et de la mise en page du livre…).

Loom_1204

La technique n’a rien de nouveau puisque je pense l’avoir utilisée quand j’étais gamine.

Il y a quelques années, dans un état de nostalgie avancée :-), j’avais même acheté un autre métier à tisser les fleurs de chez Clover (avec 6 gabarits)  – à gauche –  mais je l’avais laissé de côté.
Jusqu’à ce que sortent ces trop mignons mini-looms – à droite – chez Clover aussi !

Loom_1207

L’occasion de m’improviser fleuriste.

Avec du tulle (faites avec le mini loom rond) :

Loom_1191

ou de la laine :

Loom_1153

Loom_1158

 

Loom_1160

Dans plusieurs tailles pour les cheveux :

Loom_1202

Et même carrées pour… je ne sais pas encore quoi.

Loom_1187

Loom_1183

Parfait pour utiliser ses restes de laine!… et j’ai de quoi faire.
Et en plus, je crois que j’aime bien les gadgets…

Origami!

Publié le

Ayé, je suis perdue, c’est foutu… j’ai succombé au pliage du papier avec une préférence pour les boîtes !
En tapant « box origami »  ou « boîte origami » dans vos moteurs de recherche, vous trouverez plein de tutos (et de nombreuses photos sur Pinterest).  En voici un avec cette vidéo par exemple.
Et je me suis lâchée…
… avec une boîte Masu avec un couvercle et assez haute (11 x 11 x 5,5 cm)

Origami_1087
… et 3 autres boîtes Masu plus plates (16,2 x 16,2 x 2,5 cm).

Origami_1091

Origami_1092

Origami_1099

En principe, on n’a besoin de rien d’autre que d’une feuille de papier mais je voulais éviter de faire apparaître des plis, surtout sur le dessus. Et les feuilles cartonnées que j’ai utilisées sont moins faciles à plier que le papier. J’ai donc sorti le « gros outillage » : règle, crayon à papier et réglette (de pro quand même).

Mes petites astuces:

  • Je trace des lignes en croix sur le côté de la feuille qui se retrouvera à l’intérieur de la boîte au lieu de former ces lignes par pliage.

Origami_1105

  • Pour que le couvercle s’encastre bien sur la boîte, il faut qu’il soit un peu plus grand que cette dernière.
    Vous pouvez choisir de faire le fond de la boîte à partir d’une feuille carrée un peu moins grande (avec un côté du carré de 1 cm à 1,5 cm de moins que le carré nécessaire pour le fond).
    Ou alors – plus simple parce sans découpe nécessaire – de ne pas rapprocher les arêtes repliées jusqu’au centre (cf. feuille blanche ci-dessous) mais à 0,5 cm de celui-ci (cf. feuille imprimée ci-dessous). Vous aurez alors un couvercle plus grand à partir de feuilles de mêmes dimensions.

Origami_1109

  • Et pour les boîtes plates (16,2 x 16,2 x 2,5 cm ), j’ai tout simplement moins replié les arêtes vers le centre pour avoir une hauteur de boîte de 2,5 cm seulement (au lieu des 5,5 cm de la boîte haute pour un repli des côtés jusqu’au centre).

Origami_1117

Comme cette histoire prend des proportions (que je n’ose qualifier…), il y aussi le séparateur de boîte, à la fin de cette vidéo par exemple (à partir de 6’24) !

Origami_1104

Origami_1114

A priori, tout cela tient tout seul mais avec des feuilles cartonnées, c’est moins évident alors j’appelle la colle à ma rescousse.

Origami_1102

Origami_1103

Matériel

  • Feuilles de scrapbooking Artemio (collection vintage, comme c’est bizarre!), 30,5x 30,5, 170 g/m2 – le minimum pour une boîte qui se tienne). Elles n’ont qu’un seul défaut… elles sont très joliment imprimées sur les deux faces et il n’y a qu’une qui apparaît après le pliage.
  • Feuilles de papier « baroque » et séparateurs beiges : Laura Ashley scrapbooking + rouleau de papier à tapisserie. Plus que 3 magasins en France…
  • Échevettes de Renaissance Dyeing (« en souffrance » depuis 2 ans, elles z’avaient qu’à pas être belles)
  • Pinces et (géniale) réglette de Clover.

Bon mais c’est pas tout ça, ces boîtes font de superbes emballages qu’il va falloir remplir… j’ai déjà ma petite idée (déjà dans les boîtes que vous voyez fermées !)  mais elle prend un peu plus de temps.

Bon pliage!

Cahier de vacances

      Cette année, non seulement le papa nowel n’est pas venu du grand Nord… mais en plus il est passé plusieurs fois… Depuis que je vous ai présenté les crochets amours, il a la gentillesse de m’envoyer des échantillons de ses nouveaux produits! Sur le coup,  on n’en revient pas on est super agréablement surprise et on apprécie vraiment.

Et comme en ce moment, le crochet ne crée pas… il réalise. Les aiguilles à tricoter se joignent à la fête avec tous mes nouveaux gadgets clover… pas indispensables me direz-vous, mais bien utiles quand même!

Adelaide_8586

Poignets d’un nouveau pull commencés à 4 aiguilles en bambou et mises en attente avec des moutons!

Adelaide_8592

Un joli signet aimanté pour suivre les diagrammes.

Adelaide_8590

Un anneau marqueur avec la possibilité de prendre des notes.
Un arrête-mailles circulaire pour mettre les mailles des manches en attente.

Et pour un futur proche:

Clover_8760

Du fil de laine élastique, un arrête-mailles circulaire grande taille, des pinces jumbo et une aiguille à laine à clapet (très bien pour rentrer les fils!).

Clover_8762

Des épingles pour le blocage… moins dangereuses que les épingles à tête de verre (cela fait bien une quinzaine d’année que les éclats de l’une d’entre elles sont coincés dans mon index, oui je dis bien dans!, et qu’ils me rappellent à leur bon souvenir de temps en temps).

Clover_8763

Le tout bien rangé dans une ancienne boîte à thé pour prendre soin de ces petites choses. Suis sûre que j’y trouverai encore de la place s’il le faut hohoho.

J’avais acheté les épingles en bois parce que je les trouvais jolies (si, si, c’est un argument) mais finalement, je les trouve bien pratiques parce qu’elles ne glissent pas.

Et sur le crochet, parce que sinon c’est juste pas possible, un modèle qui me tentait depuis un moment:
Orchidee flower sur la base d’un seul graphique trouvé sur FB,

Clover_8754

et réalisé à partir de laine achetée à Visby – Gotland (Suède).

Clover_8771

Et le flou sur la première pelote n’est pas visuel du tout… Pauvre Minette… elle ne va bientôt plus pouvoir sniffer le mouton dans la pelote et jouer à la baballe…

Les vacances ne sont pas finies…  alors j’y retourne en vous souhaitant de belles dernières journées de 2013!

Sous une bonne étoile?

Publié le
Sous une bonne étoile?

Ouh… on se rapproche des fêtes à grands pas…

Es weihnachtet bald…

Cover1clic-clic

Mais il y a bien longtemps que le fil a commencé à touner sur ma fourche.
Der Faden drehte sich jedoch schon vor einiger Zeit um meine Netzgabel.

PlaidAlleFb_7097

Sous une bonne étoile?/Unter einem guten Stern?
Non,  sous 108! / Nein, unter 108!

Plaid_8031Photo: Amadeus S.

Plaid_8027
Photo: Amadeus S.

Je pouvais encore marcher pieds nus dans l’herbe.
Da konnte ich noch barfuß im Garten laufen.

Plaid_8016

Une bande à la fourche se transforme en étoile avec une finition au crochet.
Ein gegabelter Band wird  mit ein paar gehäkelten Runden zum Stern.

Plaid_8034

Plaid_LL_8021

Et quelques mois plus tard mon plaid à la fourche est dans un magazine en Allemagne…
Und nach einigen Monaten ist meine in der Gabeltechnik bearbeitete Decke in einer Zeitschrift in Deutschland…

Cover2-3

clic-clic

Crédits:  Landlust
Fourche/Gabel: Clover

Comme toujours, la fiche pour la réalisation de ce plaid est téléchargeable   gratuitement (en allemand).
Wie immer kann die Anleitung kostenlos HIER heruntergeladen werden.

Et ne vous étonnez pas s’il pleut… 3 billets sur ce blog en moins de deux semaines !
Wundert euch nicht, wenn es regnet (Anspielung auf einen französischen Spruch)… 3 Posts auf diesem Blog in weniger als 14 Tagen !

Genre… discret

Publié le

Bon la prochaine fois, ce sera 90°  C dans la figure du premier coup, comme chez Batilou qui nous a fait une merveille!

tea-cozy1-600x546

J’ai pas osé…

AnjouAvant_7571

Pourtant, Minette y croyait déjà avec ses 38 ° C de température corporelle…

IMG_7562

…. mais bon, il y avait plus de frottements dans la machine à laver avec 60° C et une autre tournée à 90° C…

(Les x mètres de ruban à pois , c’était pour préparer le terrain avant qu’il ne soit fermé – donc avant le feutrage-, dans l’idée de repasser, après le feutrage, d’autres rubans plus raccord… il n’y a que le vichy vert qui a pu s’inscruter finalement.)

AnjouAprès_7581

AnjouAprès_7580 AnjouAprès_7575 AnjouAprès_7577

Laine: L’âne de gouttière

Boutons: Union Knopf

Et totale impro pour le modèle

Le tulle qui dépasse, c’est pour aller avec la robe en devenir et qui ira faire du vélo le week-end prochain!!! Cela fait un an que j’attends cela…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 269 autres abonnés